Paris

Pendant que certaines priaient en retraite, nous avons préféré rester à Paris pour nous tourner vers les autres. C'est avec le thème des personnes handicapées que nous avons commencé ces 3 jours. Nous avons visionné un film, "De toutes nos forces", qui nous a émues et nous en avons discuté ensemble : en effet la vie d'un adolescent de 18 ans, souffrant de handicap, n'est pas facile tous les jours pour lui et son entourage mais ce n'est pas pour autant qu'il ne peut pas réaliser ses rêves. L'après-midi, un couple est venu témoigner de leur vie et expérience en tant que parents d'une enfant handicapée.
C'est sous un doux soleil de mars que, le lendemain, nous nous sommes rendues dans le IXe arrondissement de Paris, à l'association Mosaïque, qui aide les familles migrantes à s'intégrer en France en leur apprenant la langue notamment. Après un jeu et une vidéo, nous nous sommes rendu compte de l'horreur de leur vie actuelle et des difficultés d'arriver dans un nouveau pays.
Cinq d'entre nous ont eu l'opportunité de préparer une soupe et de partager ce repas avec des sans-abris, pendant que d'autres échangeaient avec des migrantes de toutes nationalités, installées depuis déjà quelques années à Paris et s'intéressaient à leur culture à l'aide de différentes activités. Nous les avons aidées à fabriquer des poupées, coudre des chouchous pour les vendre ensuite. Cette session s'est terminée par une activité artistique durant laquelle nous devions évoquer, en un dessin, nos ressentis envers ces difficultés. Ces œuvres seront exposées pour inciter les jeunes à suivre ce mouvement d'entraide.
Cette retraite nous a permis de découvrir d'autres modes de vie, pas toujours faciles mais touchants.
Nous remercions tous les professeurs et Madame Fourré de nous avoir accompagnées tout au long de ce temps tourné vers les autres.

Alix et Victoire

Retraite à Notre-Dame de Montligeon


Notre-Dame de Montligeon est un sanctuaire dédié aux défunts et à Marie. La retraite passée là-bas fut inoubliable : entre moments de prière, de partage, de temps personnel, nous avons grandi dans la foi.
Les enseignements donnés par les prêtres de la Communauté Saint-Martin, et le témoignage d'une sœur de la Nouvelle Alliance, nous ont à la fois touchées et éclairées sur certains sujets tels que l'espérance et le pardon.
« Au Sanctuaire de Montligeon, trois jours, c'est trop court ! »

Noëlle et Solène

 

retraite_1_Montligeon_2nde
retraite_2_Montligeon_2nde
retraite_3_Montligeon_2nde

 

Retraite à Ourscamp

Nous sommes parties le mercredi 8 mars au matin, direction l'abbaye Notre-Dame d'Ourscamp dans l'Oise. Durant ces trois jours, nous avons eu l'occasion de rencontrer la Congrégation des Frères de Jésus et de Marie, composée de treize frères, qui nous ont accueillies pour un moment de partage et de calme. Le séjour fut riche en témoignages, en temps de partage mais aussi en temps de solitude qui nous ont permis d'évoluer dans notre foi.
Les moments de loisir avec les frères nous ont énormément touchées et plu, ramassage de branches, petit tour en tracteur... tout comme les temps plus forts tels que les offices et l'Adoration. Tout cela nous a également permis de nous ouvrir aux autres et de faire de nouvelles rencontres. Quand nous sommes arrivées, nous n'imaginions pas vivre une retraite aussi incroyable, dans un tel cadre. Nos cœurs resteront toujours auprès de cette communauté qui nous a si bien accueillies.

Constance et Juliette

Retraite au Bec-Hellouin


En Seconde, à Sainte-Marie, une retraite de trois jours est proposée aux élèves dans une abbaye. Nous sommes donc parties de bon matin mercredi 8 mars vers la Normandie avec Sœur Sabine, Mademoiselle Callies et Madame Méglin. Après deux heures de car, nous arrivons enfin à l'abbaye où nous sommes accueillies par le Frère Jean-Marie, hôtelier de la communauté.
Il nous a montré nos chambres puis nous a fait découvrir la salle où nous passerions la plupart du temps : prière, témoignages de consacrés et de professeurs, temps libre, topo sur la joie (le thème du séjour). Chaque jour, nous traversons le parc pour assister à la messe célébrée par les frères en latin.
De plus, les Laudes étaient proposées pour les plus courageuses d'entre nous (7 heures du matin !!!).Le premier jour, des confessions nous ont été proposées. Le soir, après le diner passé en silence, des veillées étaient organisées : projection du film «Dancing in Jaffa » et mise en place d'un mur de la joie. A chaque repas, nous étions heureuses de rendre service en mettant le couvert, en débarrassant, et en faisant la vaisselle. Malheureusement, c'était déjà la fin et il fallait revenir à un monde stressant.


Angélique et Hortense

 

IMG_20170310_160616
IMG_20170310_160747
IMG_20170310_161023
IMG_20170310_161311